Campagne choc de sensibilisation à la Sécurité Routière

L’Institut Belge pour la Sécurité Routière a diffusé aujourd’hui sa nouvelle campagne de sensibilisation.

Alors qu’ils pensaient rejoindre un de leurs proches, quelques belges se sont retrouvés… à leur propre enterrement. Cette caméra cachée n’avait pas pour but de faire rire, bien à l’inverse. Avec l’opération Go For Zero, visant à réduire le nombre de morts sur la route, l’IBSR frappe un grand coup.Les piégés sont des habitués des excès de vitesse, sur qui les messages de prévention semblent ne pas avoir d’effet. Ils comprennent très vite qu’il s’agit d’une triste farce, mais que la douleur de ceux qu’ils aiment est bien réelle.

En prenant les proches comme porteurs du message de sensibilisation, IBSR espère éveiller les consciences sur la dangerosité des excès de vitesse.

U Stitutu Belgu per a Securità Stradale hà publicatu oghje a so nova campagna di sensibilisazione.

Allora ch’elli pensavanu raghjunghje unu di i soii, parechji belghi si sì trovi à andà… à u so propiu intarru. Sta camera piattata ùn avia cum’è scopu di fà ride, à u cuntrariu. Incù l’operazione « Go For Zero », chì vole fà calà u numeru di morti nant’à e strade, l’IBSR pichja un culpone. L’ingannati sò abituati di a vitezza, è i messaghji di prevenzione ùn li toccanu mai. Capiscenu prestu ch’ellu hè un scherzacciu, ma chì u dulore di i soii, ellu, hè verità.

Pigliendu l’amichi è a famiglia cum’è testimonii diretti, l’IBSR vole sveglià e cuscenze per ciò chì tocca à a vitezza in vittura.

Articles en relation