Un droit de retour en formation initiale pour les 16-25 ans

Les jeunes de 16-25 ans sortis du système scolaire sans diplôme ou sans qualification professionnelle peuvent bénéficier d’un droit au retour en formation initiale. C’est ce que précisent deux décrets publiés au Journal officiel du dimanche 7 décembre 2014 à la suite de la loi de juillet 2013 sur la refondation de l’école.

Le premier décret concerne les jeunes sortant du système éducatif avec, au plus, un diplôme national du brevet ou un certificat de formation générale. Il définit les conditions dans lesquelles ces jeunes bénéficient d’un complément de formation qualifiante destiné à leur permettre d’acquérir soit un diplôme, soit un titre ou certificat inscrit au répertoire national des certifications professionnelles. Ce droit peut être exercé sous statut scolaire, en contrat en alternance ou en tant que stagiaire de la formation continue.

Le second décret s’adresse aux jeunes sortant du système éducatif sans qualification professionnelle reconnue par un des diplômes, titres ou certificats inscrits au répertoire national des certifications professionnelles. Il définit les conditions dans lesquelles ces jeunes peuvent bénéficier, à leur demande, d’une formation professionnelle dans le cadre scolaire afin de leur permettre d’acquérir un de ces diplômes. L’accueil dans la formation dispensée sous statut scolaire ou d’étudiant s’effectue dans la limite des places disponibles.

Ces deux décrets précisent également la procédure de mise en œuvre de ces formations.

À noter : les jeunes sans diplôme peuvent demander un entretien avec un représentant du service public régional d’orientation, notamment en contactant le 0 800 12 2500 (10h-20h). ou http://www.corse-competences.fr/carte/

Plus d’infos sur Service-public.fr

Articles en relation