The Mostra : a Corsica cum’è ùn l’avete mai vista

Affissu_BastiawebLa Ville de Bastia en partenariat avec l’association Cap’in lingua vous propose de découvrir l’exposition #The Mostra, installée durant un mois à partir du 3 octobre dans la rue Napoléon.

Composée de 5 cubes illustrés par des artistes insulaires (Batti Manfruelli, Marcellu Lepidi, Lisandru Ristorcelli, Sophie Marrucchi, Dominique Fumaroli), cette exposition à vocation humoristique proposera des regards croisés sur la corse d’aujourd’hui.

Avec flash code et réalité augmentée, elle sera enrichie d’un site internet présentant l’évolution des représentations de la Corse par les corses au cours du 20ème siècle.

Rendez-vous le vendredi 3 octobre parvis de l’église Saint Roch à 18h00 pour un débat : « Sguardi sfasati nant’à a Corsica d’oghje ».

À l’occasione di a presentazione di l’espusizione The mostra, a merria di Bastia vi prupone di sparte una stonda cunvivente in giru à u tema di l’accosti originali, insoliti, sfasati nant’à a Corsica oghjinca.

Dui invitati, dui modi d’impusessassi spazi novi di spressione, di cunquistà stese di pratica, di critica, di libertà, di creazione…

Petru Mari, giurnalistu radiofonicu discetacuscenze, trinneca u paisagiu mediaticu ogni ghjornu cù a so cronaca scherzosa è spiritosa Masai. Perchè, à dilla in lingua corsa, s’arreca un supplementu di (im)pertinanza ?

Ghijseppu Turchini, insignante di corsu è autore literariu, spolpa a vena umoristica. A so ultima opera sfrutta l’arte di u ghjocu di parolle. Cumu ponu cuntribusice, ste suttilità linguistiche, à nutrisce a ricchezza di a lingua stessa ?

Un debattitu liberu, animatu da A libreria di i Dui Mondi, cun tutte e questioni di quelli chì seranu quì, cù u solu piacè di spalancà tante porte è di fà corre u fiatu vivifichente di a parolla scumpartuta.

Et à 19h00 : vernissage de l’exposition en présence des artistes et des élus de la ville.

 

 

Articles en relation